Mon panier : 0,00 € ( articles )

Tu avais 0 produits dans le panier

Il n'y a pas encore d'article dans votre panier

Produit ajouté à votre panier

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 article dans votre panier.

Produits
Frais de livraison  Livraison gratuite !
Total
< Poursuivre les achats Commander >
Offre de bienvenue : 5% de remise immédiate (non cumulable) + livraison offerte dès 59 € d'achats !

GUIDE DES TISSAGES

Voici quelques explications sur les tissus qui composent notre catalogue. Elles faciliteront votre compréhension du descriptif de nos produits et vous permettront de juger de la qualité des matières premières utilisées et de leur innocuité sur votre santé et de leur impact sur votre environnement.

Les tissus sont caractérisés par leur armure et par le nombre de fils de chaine et de trame décomptés par centimètre. L'armure désigne le mode d'entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame. Il existe plusieurs types d'armures. 

  La Batiste

La batiste est une fine toile de lin ou de coton, très appréciée tout au long des siècles et essentiellement utilisée dans la fabrication d’articles textiles de qualité se portant près du corps, comme les sous-vêtements, les soutiens-gorge ou encore les mouchoirs.

Fine, douce et résistante, la batiste est aussi employée dans la fabrication de produits de literie haut de gamme comme l’enveloppe de nos couettes, oreillers et édredons en duvet.


  La Bouclette

Les tissus éponges sont appelés ainsi pour leur capacité à absorber une grande quantité d’eau ou de liquides quelconques.

Ils se fabriquent en utilisant deux fils de chaîne et un fil de trame : le premier fil de chaîne, dit « fond » constitue l'ossature du textile, le second appelé « effet » forme une surface bouclée d’où son nom de bouclette. La chaîne de fond est travaillée avec une plus grande tension que celle de bouclette, qui avec l’utilisation de fils généralement de coton à torsion douce, donne au tissu le pouvoir de retenir beaucoup d’eau.

Le tissu peut être de type simple ou double selon que les bouclettes sont présentes sur une ou deux faces du tissu. Le plus utilisé est le type double pour sa qualité d’absorption maximale d’eau.

Evidemment la qualité du coton utilisé est de toute importance dans la qualité du linge de toilette fabriqué. Autre critère déterminant, le poids en coton de votre éponge : plus il est important, plus l’éponge est moelleuse et absorbante et le produit qualitatif. 

Pour le linge de toilette, le standard est de 500g/m2. 600g et plus vous garantissent un produit haut de gamme. Pour les peignoirs de bain, 400g est le standard, les grammages supérieurs signalant les meilleurs produits.

Opter de proposer du linge de toilette avoisinant 400g/m2 comme le font bon nombre d’acteurs de la grande distribution pour tirer les prix vers le bas, n’est pas très sérieux et se fait évidemment au détriment du confort d’utilisation, de l’aspect et de la longévité de votre linge, en un mot, de sa qualité.


  La Cretonne

La cretonne est un tissu résistant et fort, constitué de fils de chanvre, de lin ou de coton sur une armure de toile, avec un chaine et une trame équilibrées et dont la contexture est carrée. Elle est principalement employée pour l'ameublement (housses de protection pour les meubles, rideaux...) et le linge de maison, notamment dans la fabrication d'enveloppes d'oreiller.


  Le demi-natté

Le natté et le demi-natté s'obtiennent par empilage de plusieurs fils, soit de chaîne soit de trame, de manière qu’une tresse égale en nombre de fils de chaîne se lève pour faire passer le même nombre de fils de trame, ce qui donne un effet de tressage carré. Le tressage peut être de deux, trois ou plus de fils mais, l'aspect étant d'autant plus remaquable que le nombre de fils est important.

La matière employée peut être très variée mais de section toujours régulière. Les nattés les plus gros sont réalisés en laine, en lin ou encore en coton.


  La flanelle

Originaire du Pays de Galles, la flanelle (« laine » en gallois) est principalement tissée dans de la laine ou du coton.

Une fois le tissage réalisé, le tissu est foulé, battu et pressé afin de lui donner un bel aspect feutré empêchant d’ailleurs de distinguer la trame. Les fibres sont alors plus douces au toucher.

Baptisée autrefois "pilou-pilou" par nos grands-mères, la flanelle de coton (ou encore coton gratté) offre une douceur sensuelle et une température constante et met fin au désagrément d’un lit froid en hiver : son confort enveloppant et léger s’adapte immédiatement à la température de votre corps.

Si elle rend les vêtements plus imperméables (manteaux ou chapeaux sont souvent fabriqués en flanelle), la flanelle est donc très prisée pour la fabrication de linge de lit de qualité car elle est avant tout chaude et douillette et très appréciée des connaisseurs à la saison froide !


  Le Jacquard

Un tissu en jacquard est fabriqué sur un métier spécial appelé métier jacquard et permet de produire un tissage avec des motifs complexes. 

Sur ce métier, le tisseur peut contrôler les fils de chaine ce qui permet de créer des motifs complexes et multicolores. Ces tissus sont donc plus onéreux mais les motifs ne se fanent pas ni ne s'effacent comme cela peut être le cas pour les tissus imprimés. Le motif n'est donc pas imprimé sur une simple toile blanche une fois le tissage réalisé, mais résulte de l'entrelacs subtil de fils de couleurs différentes. L'envers de ces tissus peut présenter quelques fils, aussi vaut-il mieux les doubler ou les utiliser de façon à ne pas exposer l'envers. 

Les tissus jacquards sont très utilisés dans l'ameublement et la fabrication de linge de table de qualité. Les plus communs sont les brocards et les damassés comme par exemple les collections de nappes et de linge d'office du Jacquard Français.


  Le Micro-coton

Le micro-coton est une fibre textile 100% coton extrêmement fine dont le diamètre est inférieur à 1 micron. Grâce à cette finesse elle absorbe beaucoup plus vite l’humidité et sèche aussi très vite.

Elle est utilisée notamment pour fabriquer du linge de toilette. Les gants, serviettes, tapis et peignoirs de bain en micro-coton sont à la fois très moelleux et d’une grande douceur.

Contrairement à la croyance populaire, le micro-coton est une fibre 100% naturelle (par opposition à la microfibre polyester) aussi absorbante que la bouclette de coton.


  Le Nid d'abeilles

Alternant en surface un réticule en relief et en profondeur une niche, ce textile en 3 dimensions a des qualités uniques.

Tissé en lin ou en coton, son exceptionnelle capacité à absorber l’eau le destine avant tout au linge de toilette ou au linge d'office. L'élasticité de sa maille le destine aussi désormais à la fabrication de plaids à la fois souples et moelleux présentant de surcroît un intéressant effet de relief.

A la cuisine, torchons et serviettes en nid d’abeilles ont la particularité d’être ultra absorbants et faciles à entretenir.

A la salle de bain, au sauna ou au spa, le nid d’abeilles est synonyme de raffinement et sera apprécié pour ses qualités de séchage rapide et de confort. C’est aussi une matière particulièrement prisée des amateurs de peignoirs qui plébiscitent son toucher et le fait qu’il soit léger à porter. Les voyageurs aussi l'apprécient pour sa légéreté et le peu de place qu'il prend dans la valise.

Enfin, tout en absorbant une quantité d’eau importante, il demande en moyenne 30% de place en moins au lavage et vous fera donc consommer 30% d’eau en moins ! Léger et peu volumineux, il se glisse facilement dans un sac de plage.


  La Percale

La percale est un tissu de coton très fin de qualité supérieure. Dans une percale, les fils de chaine et les fils de trame se chevauchent le plus simplement possible : le fil de trame est au-dessus puis en-dessous des fils de chaine. La percale est onéreuse à tisser mais est solide, résistante et très appréciée en linge de lit pour son toucher lisse, soyeux et doux.

Elle peut être produite à partir de toutes les fibres textiles et n'a ni envers ni endroit. Le terme décrit donc le tissage, pas le matériau utilisé ! La percale peut donc être un mélange ou bien réalisée en 100 % coton.

Nous ne vous proposons sur le site que de la percale 100% coton (la plupart du temps du coton peigné provenant d'Egypte, le meilleur au monde). Par ailleurs, toutes nos percales ont un "compte fil" d'au minimum 80 fils/cm2 afin que leur tissage dense et serré, garantisse une belle longévité au  linge de lit que vous allez acheter. 


   Le Satin

Le satin est une étoffe souple, brillante sur l'endroit et mate à l'envers, douce et qui se drape superbement. 
Pour créer ce tissu, un des fils chevauche quatre fils perpendiculaires (ou plus) avant de repasser sous un fil et de recommencer. Le fait de chevaucher ainsi beaucoup de fils donne l'effet brillance et douceur si caractéristique du satin. 

Le linge de lit en satin est non seulement doux et brillant mais garantit à vos parures une grande facilité d'entretien (notamment de repassage) et une longévité importante, le tissage étant à la fois dense et serré. Le satin peut être produit à partir de toutes les fibres textiles. Le terme décrit donc le tissage, pas le matériau utilisé ! 

Bien entendu, tous les satins que nous vous proposons sur le site sont des satins 100% coton (la plupart du temps du coton peigné provenant d'Egypte, le meilleur au monde) et ont un "compte fil" d'au minimum 110 fils/cm2.

Contrairement à la croyance populaire, le satin de coton ne glisse pas, ne crisse pas, n'est pas froid et se repasse très facilement. Evidemment, il n'a rien de commun avec les satins de viscose ou de polyester proposés à bas prix par la grande distribution.


  Le Seersucker

Le nom Seersucker est originaire d’Inde et signifie en Persan « Lait et Sucre » en référence aux deux textures qui cohabitent dans ce tissu.

Le seersucker est un tissu à l’effet « gaufré » qui consiste en une alternance de lignes lisses et de lignes gaufrées, obtenues en exerçant des tensions différentes sur le métier à tisser. Cette matière est surtout utilisée pour confectionner du linge de lit dont l'étoffe favorise la perte de chaleur et la circulation de l'air. Ce tissu est donc une aubaine pour les climats chauds car il « respire » au sens premier du terme.

Bien entendu, sur notre site le Seersucker est en coton. Facile à vivre, le Seersucker ne se repasse pas !


  Le Sergé

Le sergé est facile à repérer parce qu'il crée des lignes en diagonale : le fil de trame passe sous un puis sur deux (ou plus) autres fils de chaîne en décalant d'un fil à chaque passage d'où l'effet d'oblique sur l'endroit. Ces tissus ont donc un endroit et un envers bien marqués. En fonction du nombre de fil de chaines chevauchés, on obtient des effets différents comme les chevrons ou encore les pieds de poule. 

Il peut être produit à partir de toutes les fibres textiles. Le terme décrit donc le tissage, pas le matériau utilisé ! 

Les sergés sont en général plus rêches que les toiles mais c'est avant tout pour leur style inimitable que nous les aimons ! Les plus prisés sont le denim, la gabardine ou encore le tweed.


   La Toile

Dans le cas d'une toile, les fils de chaine et les fils de trame se chevauchent le plus simplement possible : le fil de trame est au-dessus puis en-dessous des fils de chaine. Ces tissus sont peu onéreux à tisser et sont solides et durables ; ils peuvent être produits à partir de toutes les fibres textiles et n'ont ni envers ni endroit. 

Toutes les toiles que nous vous proposons sur le site sont exclusivement tissées en coton (la plupart du temps du coton peigné provenant d'Egypte, le meilleur au monde) et ont un "compte fil" d'au minimum 57 fils/cm2 afin que le tissage, dense et serré, garantisse une longévité au produit que vous allez acheter.

A titre de comparaison, les toiles vendues en grande distribution atteignent péniblement une quarantaine de fils/cm2 et offrent un toucher beaucoup moins doux et une résistance à l'usure bien plus faible.


   Le Velours

Le velours est un tissu fabriqué selon un procédé de tissage particulier constitué d'une trame dans laquelle s'intègrent des fils droits ou couchés qui ressortent sur l'endroit de l'étoffe. Ces fils forment des côtes ou des boucles dont la tête a été arasée au rasoir. Le velours ayant un sens, le tissu apparaît plus clair ou plus foncé selon le sens des fils. Cette incidence de la lumière sur l’étoffe est appelée « double ton ».

On peut fabriquer du velours dans différentes matières premières : velours de soie, de coton ou de laine.  Vous trouverez sur notre site du linge de toilette en velours de coton au grammage élevé vous garantissant qualité d’absorption et longévité.

Lors des premiers lavages, le linge de toilette en velours de coton a tendance à perdre des fibres. Il ne s’agit que de résidus de poussières contenus dans le tissu après que la bouclette ait été arasée et qui s’amalgament au contact de l’eau. Loin d’être un défaut de tissage, ces résidus disparaissent au fils de 5 à 6 lavages.
On entend parfois dire que le linge de toilette en velours n’absorbe pas. C’est faux ! Une serviette en velours confectionnée dans une éponge de qualité aura une capacité d’absorption importante : encore faut-il s’essuyer avec la face bouclette (le verso de la serviette), dont c’est justement la raison d’être!

Vous avez besoin d'aide ?

Appelez-nous au 05 31 60 12 02 (numéro non surtaxé) ou tchatez en direct avec nous du lundi au vendredi.

C'est notre petite équipe qui répond à chacun de vos appels ou tchate avec vous en direct depuis nos bureaux dans les Pyrénées-Atlantiques. Nous connaissons parfaitement les produits et les marques qui composent notre catalogue et vous conseillerons en toute objectivité.

Vous pouvez aussi nous adresser un message via notre formulaire de contact. Nous nous engageons à vous apporter une réponse dans les meilleurs délais.


S'il vous plaît, attendez...