Mon panier : 0,00 € ( articles )

Tu avais 0 produits dans le panier

Il n'y a pas encore d'article dans votre panier

Produit ajouté à votre panier

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 article dans votre panier.

Produits
Frais de livraison  Livraison gratuite !
Total
< Poursuivre les achats Commander >
- 20% de remise sur les marques Maison de la soie & Label Naturel à partir de 100 € d'achats

Guide d'entretien

Gage de confort et de bien être dans chacune des pièces de la maison, le linge de maison participe au style et au charme de notre intérieur quand il n'en est pas tout bonnement l'âme. C'est l'entretien attentif et minutieux que vous allez lui apporter qui vous permettra de conserver intacts, le touché, l'allure et les couleurs qui vous ont conquis chez lui. Parce qu’un linge de maison bien entretenu résistera mieux à l’usure du temps, voici quelques précautions à prendre avant sa toute première utilisation puis tout au long de sa vie.


Principes généraux

   Le Trempage du linge neuf

  • Afin de conserver durablement à votre linge son toucher et son éclat, nous vous conseillons un trempage de quelques heures avant le tout premier lavage. Il est conseillé de faire tremper le blanc comme le linge de couleur dans de l’eau froide et claire sans aucun détergent ou lessive.
  • Ce premier trempage est particulièrement important pour le linge de table ou d’office qui est exposé aux taches lors de son utilisation. En effet, ce premier bain d’eau claire débarrasse le tissu des impuretés qui s’y trouvent comme la poussière et surtout de l’apprêt qui a fâcheuse tendance à « fixer » les taches.
  • Bien sûr, la laine et la soie ne doivent jamais tremper, pas plus que les tissus qui déteignent, les pièces comportant des parties métalliques et bien entendu, le cuir.

   Le Trempage du linge taché

  • Un linge taché nécessite un trempage dans de l’eau savonneuse avant d'être lavé en machine, afin de dissoudre et d’atténuer les taches avant le lavage. Pour un trempage efficace, versez un peu de lessive dans le fond du bac ou de l'évier, ajoutez de l'eau tiède et mélangez afin de dissoudre la lessive avant d'y ajouter le linge qui ne doit pas être tassé.
  • Ne faites jamais tremper ensemble du linge blanc et du linge de couleur.
  • Enfin, n’utilisez jamais de lessives à base de phosphates dans un évier ou un bac en émail.

   Le Lavage

Avant toute chose, enfonçons un peu les portes ouvertes !

Si le linge que vous achetez est neuf, il n’est pas pour autant propre ! Pensez un peu aux conditions de tissage de l’étoffe, au stockage des pièces de tissu avant la confection du produit fini ; pensez aux mains qui l’ont manipulé avant qu’il ne rejoigne votre armoire… Nous sommes d’accord : un premier lavage s’impose avant toute utilisation !

  • Si la publicité nous vante depuis quelques années les mérites de produits évitant le transfert des couleurs au lavage, nous vous conseillons avant de faire la lessive, de trier le linge en séparant le linge clair et le linge de couleur.
  • Les lessives modernes permettant d'arriver à bout des taches et des bactéries dès les basses températures, nous vous conseillons aussi un entretien à température modérée. Vérifiez donc les températures afin de ne pas abîmer le linge par un lavage dans une eau trop chaude.
  • Le linge de couleur doit être lavé avec une lessive spécifique (sans agents blanchissants).
  • Pensez à le retourner sur l'envers afin de préserver l'éclat des couleurs. Ceci évite également l'usure ou le lustrage du tissu sur l'endroit lors de son contact avec le tambour de la machine à laver.
  • Pour un lavage idéal, le linge doit pouvoir remuer dans le tambour.
  • Sachez aussi qu’un lavage machine est toujours préférable au lavage à la main, si l'étiquette d’entretien l'autorise. Si vous avez le moindre doute sur la tenue des couleurs d'un textile, nous vous conseillons de faire un essai avant de le mettre en machine. Pour faire ce test, humidifiez une partie peu visible du produit (ourlet, couture intérieure) et repassez-la en plaçant dessus un morceau de tissu, un mouchoir en papier ou du papier torchon blanc. Si un peu de couleur s'est déposée sur le tissu ou le papier, lavez le produit à la main, dans l'eau froide et rincez à l'eau froide. S'il déteint beaucoup, ou si la couleur s'est altérée, il est alors préférable de le nettoyer à sec.
  • Avant le lavage vous pouvez utiliser un produit spécial détachant avant lavage. Lavez le linge de maison séparément, en particulier ne le mélangez pas à des articles à base de polyester. Le polyester forme des bouloches qui s'accrochent aux fibres naturelles, ce qui altère la douceur et la souplesse des textiles.
  • Attention également aux vêtements avec boutons et fermetures à glissière qui risquent d'abîmer le linge plus délicat pendant le lavage.
  • Les lessives contenant des agents blanchissants ne doivent pas être utilisées pour des textiles de couleur car ces derniers risquent de ternir leur éclat ou de modifier leur coloration.
  • Laine et soie ne seront jamais lavées avec un produit contenant des enzymes.
  • Les grosses pièces (couvertures, duvets, couettes) risquent de ne pas être suffisamment remuées dans le tambour de la machine. Placez quelques balles de tennis en même temps que la pièce à laver afin que les balles frappent le tissu, comme le faisait autrefois avec un battoir les lavandières devant leur lavoir.
  • Pour le lavage à la main, préférez une lessive liquide, utilisée avec parcimonie.
  • Enfin très important, ne laissez jamais votre linge une fois essoré dans le tambour de la machine ! En effet, quelle que soit la qualité du rinçage et la vitesse de l’essorage, votre linge reste chargé en eau et des marbrures apparaitront immanquablement au niveau des plis pris par le linge dans le tambour. Si vous ne pouvez pas étendre votre linge dès l'arrêt du cycle de lavage, optez plutôt pour un arrêt "cuve pleine" de la machine que vous ferez suivre d'un essorage juste avant d'étendre votre linge.

   Le Rétrécissement

Si la plupart des tissages tels que le linge de table tissé jacquard ou les serviettes nid d'abeilles reçoivent désormais un traitement qui permet de limiter le rétrécissement à 3% environ, il est normal de constater un rétrécissement pouvant aller de 4 à 8 % après le premier lavage sur des matières naturelles non traitées comme le coton ou le lin. Pensez-y au moment de l’achat ! Cette probabilité de retrait a un nom : les fabricants parlent de « tolérance dimensionnelle après lavage». Fort judicieusement, ces mêmes fabricants tiennent en général compte de ce rétrécissement éventuel et proposent des produits un peu plus grands qu’annoncé.
Attention cependant aux grandes pièces de tissu et aux toiles à trame serrée qui ne sont jamais traitées au préalable.


   L’Essorage

Si l’essorage à la main reste idéal pour ne pas casser les fibres par une torsion trop forte, il est évidemment très contraignant et très peu compatible avec l’utilisation d’un lave-linge. 

  • Eviter toutefois et autant que possible les vitesses d’essorage élevées qui malmènent votre linge et cassent les fibres.
  • Sortez rapidement votre linge de votre machine pour éviter qu'il ne se tasse. Défroissez-le en aplatissant certaines parties, notamment les bords des taies d'oreiller et des draps et les extrémités des nappes et des serviettes, puis pliez-le soigneusement.
  • Si vous ne pouvez pas étendre votre linge dés l’essorage achevé, différez celui-ci au moyen de la fonction « arrêt cuve pleine » de votre lave linge. Ne laissez jamais du linge même essoré dans le tambour de votre lave linge ou dans une bassine au risque de voir des traces de marbrage au niveau des plis qui résultant d’une altération de la couleur (teinture) ne disparaitraient plus.

    Le Séchage 

  • Sécher idéalement votre linge sur une corde à linge au grand air. Vous ramasserez un linge frais et peu froissé. 
  • Ainsi, si nous vous déconseillons l'utilisation du sèche-linge afin de préserver durablement votre linge de maison, l’usage de ce dernier s’avère pourtant bien utile dans nos vies modernes et il faut bien l’avouer, particulièrement profitable au linge de toilette en éponge qui retrouve gonflant et moelleux !
  • Si vous optez pour l’usage du sèche-linge, une bonne programmation de ce dernier vous donnera des résultats satisfaisants et laissera votre linge souple et peu froissé. Ne séchez pas votre linge en à une température trop élevée et réglez votre sèche-linge de façon à utiliser le cycle de refroidissement à la fin, ce qui contribue à défroisser le linge. En effet, la plupart des sèche-linge possèdent un cycle qui envoie uniquement de l'air sans chaleur. 

   Le Détachage 

Quelques précautions de base :

  • Reportez-vous toujours aux symboles de lavage qui figurent sur l'étiquette et intervenez le plus rapidement possible sur une tache afin qu'elle ne s'incruste pas en séchant. Un peu d'eau et de savon suffisent généralement.
  • Pour les taches persistantes, il est conseillé de mettre sur la tache un produit détachant avant lavage ou simplement frotter la tache avec du savon avant de la relaver en machine à 90°C.
  • La plupart des taches de gras partent lorsqu'on augmente la température du lavage.
  • Pour les taches difficiles sur le blanc, vous pouvez ajouter de l'eau de javel à l'eau de lavage en suivant les doses prescrites. 

Nul n’étant à l’abri d’une tache et l'enjeu méritant toute notre attention, nous avons répertorié et listé pour vous les actions à entreprendre pour chaque type de tache dans une rubrique spécialement dédiée au détachage !

Voir ici notre « Guide de détachage ».


   Le Repassage

Lavé et séché correctement, votre linge ne se froissera pas. Néanmoins, les textiles fins et délicats en fibres naturelles ont tendance à se froisser, particulièrement quand ils sont neufs. À l'usage, ils deviennent plus doux et finissent par former moins de plis. 

  • Pour le linge de lit et le linge de toilette, un bon fer à vapeur ou idéalement une centrale à vapeur facilitent grandement le repassage tout comme un linge encore un peu humide. Lisez l’étiquette d’entretien sur laquelle vous trouverez la température de repassage maximale.
  • La plupart des textiles modernes font aussi l’objet de traitements qui facilitent l’entretien et rendent superflu le repassage. C’est par exemple le cas du traitement Easycare que vous allez trouver sur bon nombre des produits de linge de lit et de table qui composent notre catalogue.

   Le Rangement du Linge

Si vous envisagez de ranger votre linge, nous vous conseillons de le repasser au préalable. Outre l’aspect « esthétique » de la chose, vous allez gagner de la place !

  • Rangez le linge à plat. Si vos étagères sont en bois, recouvrez-les de papier de soie ou de papier Kraft. Certaines essences de bois comme le cèdre contiennent de l'huile et risquent d'abîmer votre linge. Idem pour le mobilier en pin huilé qui dégorge ou pour les meubles cirés, l’encaustique ne faisant pas bon ménage avec votre parure de lit immaculée !
  • Vérifiez aussi que votre linge ne soit pas exposé directement à trop de lumière pour éviter qu'il ne se décolore. La lumière naturelle, celle su soleil bien sûr mais aussi celle de la lune, fanent lentement mais surement toutes les couleurs, à commencer par les plus foncées, comme le marine, le rouge vif, le brun…etc.
  • Ne laissez donc jamais de linge sur une table (et encore moins sur la corde à linge !) où il risque d'être exposé à la lumière du soleil pendant une période de temps prolongée

 

Entretien par type de produit

   Le linge de toilette en éponge

  • Veillez laver votre linge de toilette en éponge avant la première utilisation pour le rendre doux et absorbant et ne perdez pas de vue qu'il faudra plusieurs lavages avant que vos serviettes éponge atteignent leur capacité d'absorption, leur souplesse et leur volume maximal.
  • Au fil des lavages vos serviettes éponges vont devenir de plus en plus douces et absorbantes.
  • Sachez qu’iIl est normal qu’elles boulochent dans les premières semaines d’utilisation : vous risquez donc de trouver des fibres d’éponge dans le tambour de la machine, sur vos étagères et même sur votre corps lors des premières utilisations. C’est tout à fait normal. Surtout si vous avez acheté un linge de toilette en « velours de coton ». En effet, le velours s’obtient en arasant la boucle de coton afin de lui donner un côté lisse et lustré, ce qui libère les fibres de coton et les éparpillent aux quatre vents pendant quelques jours, y compris après quelques lavages successifs.
  • Pour le linge de couleur n'utilisez pas de lessive contenant des agents blanchissants car ils risquent de ternir leur éclat et d’altérer durablement les couleurs.
  • L'utilisation de sèche-linge à température modérée est particulièrement conseillée pour le linge éponge, car elle lui donne tout son gonflant et sa souplesse en préservant son pouvoir hydrophile. Nous vous déconseillons par contre l'emploi d'adoucissants qui diminuent à terme le pouvoir absorbant des cotons et « gorgent » de surcroît cette belle matière naturelle de produits un rien chimiques.
  • Vous pouvez aussi pour les plus belles pièces en coton ou en lin optez pour une lessive spéciale coton et lin comme Tenetex®

   Le linge de toilette en nid d'abeilles

Idéales pour la plage, le hammam, le Spa ou pour emporter dans une petite valise lors de voyages, ces serviettes légères en nid d'abeilles à l'aspect gaufré, sont tissées de façon lâche pour augmenter leur capacité d'absorption. Elles ont l’avantage de sécher vraiment très vite et ont subi un premier traitement, qui limite leur rétrécissement.


   Le linge de Table

Le linge de table tissé Jacquard nécessite peu d'entretien. Il subit un traitement préalable destiné à faciliter son entretien. Cependant, nous vous déconseillons le nettoyage à sec. En effet, le lavage “détend” les fibres et met en valeur les motifs très élaborés du jacquard.

  • Ici, le prélavage est particulièrement important parce qu'il protège le linge contre les futures taches.
  • Nous vous conseillons de laver votre linge à l'eau tiède avec une lessive pour textiles délicats et de le rincer à l'eau froide. Par contre, nous vous déconseillons les adoucissants car ils ramollissent la fibre et donnent un aspect « décati » à la toile de votre nappe. Sortez rapidement le linge de votre machine et secouez-le avant de le sécher pour éviter qu'il ne se froisse.
  • Mention spéciale sur vos torchons et tabliers de cuisine : aussi beaux soient-ils, les torchons sont faits pour servir intensivement et vont donc être très exposés aux salissures, pour sécher la vaisselle ou la verrerie, mais aussi pour essuyer les taches. Là encore, un prélavage est indispensable pour se débarrasser ensuite des taches.
  • N’hésitez-pas non plus à faire tremper vos torchons aux couleurs claires dans un peu d’eau tiède avec de la javel pour raviver leur éclat.


   Les nappes antitaches 

Comme leur nom l’indique, ces nappes sont sensées résister aux taches ! Mais pour combien de temps ? En effet, le traitement déperlant apporté au fil avant le tissage a tendance à se dissiper au fil des lavages consécutifs. A vrai dire, nous préférons une nappe non traitée qui se lave aisément et sans contrainte à une nappe traitée antitache dont le fabricant vous déconseille de multiplier les lavages !

  • Ceci étant, l'entretien de celles-ci nécessite de bien suivre le mode d'emploi.
  • Intervenir le plus rapidement possible sur la tache en tamponnant avec une éponge ou un papier absorbant.
  • Laver en machine à 40°C.
  • Ne jamais utiliser d'eau de javel ni de solvant ou détachant.
  • En cas de tache persistante, passer du savon sur la tache avant de relaver la nappe, monter en température et laver à 60°C maximum en machine.
  • Nous vous déconseillons l'usage du sèche-linge bien qu'il n'altère pas le traitement antitache.
  • Lorsque la nappe est sèche, il est impératif de la repasser avec un fer chaud car la chaleur régénère le traitement et idéalement sur l’envers de l’étoffe.

   Les nappes enduites 

Ces nappes, souvent en coton, lin ou métis, sont recouvertes d’une fine pellicule acrylique imperméabilisante qui leur donne un aspect satiné et un toucher un peu raide et sec façon « toile cirée ». L’avantage de ces nappes est leur grand confort à l’usage : vous pouvez renverser un verre entier de vin rouge sur la nappe sans aucun risque car le traitement imperméabilisant et déperlant agit comme un bouclier empêchant totalement le liquide d’entrer dans les fibres.

  • Dans ce cas, absorbez simplement le liquide avec du papier torchon et passez une éponge humide. Le tour est joué !
  • Lavez de temps en temps votre nappe enduite en machine  à 30°C.
  • Ne jamais utiliser d'eau de javel ni de solvant ou détachant.
  • En cas de tache persistante, passer du savon sur la tache avant de relaver la nappe, monter en température et laver à 60°C maximum en machine.
  • Nous vous déconseillons l'usage du sèche-linge bien qu'il n'altère pas le traitement antitache.
  • Lorsque la nappe est sèche, il est impératif de la repasser avec un fer chaud car la chaleur régénère le traitement et idéalement mais exclusivement sur l’envers de l’étoffe.

   Les articles en duvet

  • Protégez toujours vos couettes en duvet avec des housses de couette pour qu'elles restent propres. Avec vos oreillers en duvet, utilisez des sous-taies ou des protections d’oreiller et lavez-les régulièrement.
  • Secouez tous les jours vos couettes et oreillers pour leur redonner du volume et assurer une répartition égale du duvet.
  • Les couettes et oreillers salis ou tachés peuvent être nettoyés avec un chiffon humide et du savon.
  • Vous pouvez aussi laver vos oreillers et vos couettes. Ils seront à nouveau bien gonflants et retrouveront leur éclat.
  • Vous pouvez les laver à l'eau tiède dans une machine de grande capacité avec chargement à l'avant (comme celles utilisées par les professionnels), en prenant soin de choisir une lessive pour textiles délicats.
  • Evitez les machines avec chargement par le dessus, qui risquent d'abîmer l'enveloppe en coton fragile de vos articles. Un faible rétrécissement et un léger froissement peuvent résulter du lavage. Mais, ils sont invisibles lorsque la couette est replacée dans sa housse.
  • Les couettes et les oreillers en duvet sèchent volontiers au soleil. Etendez-les sur un drap dans l'herbe ou sur une terrasse et secouez-les vigoureusement de temps en temps pendant le séchage. Vous pouvez aussi les sécher au sèche-linge à température moyenne. Dans ce cas, sortez-les toutes les heures pour les secouer et leur redonner du volume.
  • Mettez quelques balles de tennis dans votre machine pour faciliter le séchage. Veillez à ce que vos couettes et vos oreillers soient complètement secs avant de les remettre sur un lit ou dans une armoire. Rangez-les toujours dans des sacs en coton et non en plastique.
  • Privilégiez une lessive spéciale duvet comme Tenemoll®, respectueuse des fibres naturelles.

   Les articles en soie

La soie est une matière naturellement saine, antibactérienne et hypoallergénique. Fibre animale, elle craint donc les enzymes. Tout lavage à l'eau est superflu et risquerait de détériorer les fibres de soie et leurs propriétés naturelles. En cas d’extrême nécessite (cas d’une tâche par exemple) et afin d'éviter tout risque de détérioration de la soie, il est conseillé d'utiliser une lessive spécifique pour soie telle que Tenestar®.

  • Contrairement aux idées reçues, la soie est une fibre naturelle extrêmement résistantes mais a fibre de soie peut perdre jusqu'à 40% de sa résistance lorsqu'elle est mouillée ce qui la rend vulnérable aux étirements. Le lavage d’un tissu en soie nécessite donc quelques précautions. Sachez que plus le grammage de votre tissu est faible (on parle ici de « mommes » et non de grammes), plus le lavage est délicat.
  • Si vous optez pour un lavage en machine, lavez votre linge de lit en soie sur le programme "linge délicat" à 30°C et en utilisant une lessive pour soie. L'idéal est la lessive professionnelle pour soie Tenestar® qui ne contient ni blanchissant ni décolorant. Pour protéger les coutures et éviter tout risque de tirage avec le tambour de votre machine, mettez votre linge de lit en soie dans une taie d'oreiller en coton.
  • Pour un lavage à la main, évitez de frotter, de tordre ou de faire tremper la soie. Utiliser une eau tiède (30°C) et un savon neutre ou un détergent spécialement conçu pour le lavage de la soie tel que la lessive Tenestar® Rincez avec une eau tiède à laquelle vous ajoutez quelques gouttes de vinaigre blanc d’alcool.
  • Etendez à plat si vous le pouvez afin d’éviter les distorsions du tissu en soie et faites attention aux pinces à linge qui peuvent laisser des traces.
  • En dernier recours, nous vous conseillons de vous rapprocher d'un professionnel qui connaît bien la soie et dispose d'un détergent spécifique pour la soie.

   Les articles en laine

Chaude, douillette et isolante, la laine est la matière idéale pour se préserver du froid à la maison. Sans être pour autant fragile, elle nécessite toutefois lors de son entretien quelques attentions particulières.

  • Si vous n'êtes pas réfractaire à l'usage de produits solvants (donc chimiques), un entretien à sec est sans aucune doute la solution de nettoyage idéale. Elle est d'ailleurs souvent préconisée par les fabricants eux mêmes, soucieux que le produit qu'ils vous proposent ne subissent ni retrait, ni feutrage, ni déformation suite à un lavage à l'eau.
  • Dès lors que le lavage n'est pas totalement proscrit par le fabricant, la laine de mouton est plutôt solide et peut donc se laver. Elle nécessite simplement qu'on la lave avec précaution afin de ne pas la déformer. Souvent épaisse, vous pouvez vous permettre un lavage en machine mais à 30°C et en mode délicat. Le mieux est d'acheter une lessive spéciale laine comme Tenemoll® sans ajouter d’assouplissant et elle restera brillante et soyeuse. Regarder l’étiquette reste encore la meilleure solution.
  • Les laines précieuses : angora, cachemire, mohair...se lavent à la main et à froid et là encore avec une lessive spéciale.
  • L’utilisation du sèche-linge à très basse température est toujours possible même si nous préférons un séchage à l’air et surtout à plat pour éviter toute déformation.
  • Pour la repasser : retourner l'article en laine et posez un linge humide (pattemouille) dessus afin de ne pas bruler les fibres de la laine.


   Les couvertures en laine

A l'instar de tous les articles en laine, les couvertures doivent s'entretenir avec beaucoup de soin. Pour les précautions d'usage, nous vous invitons à vous référer à la rubrique "les articles en laine" ci-dessus.

Vous trouverez par ailleurs ci-après un tableau de correspondance entre la taille de la couverture et le volume préconisé pour le tambour de votre lave-linge.

Dimension de la couverture

Volume minimal du tambour

Plaid 150x200 cm quel que soit le poidsTambour 5 kg
Couverture légère 180x240 cm pour lit 1 place  (type été) Tambour 5/6 kg
Couverture légère 220x240 cm pour lit 2 places  (type été)Tambour 6 kg
Couverture légère 240X260 cm pour lit 2 places  (type été)Tambour 9 kg
Couverture légère 240X300 cm pour lit 2 places  (type été)Tambour 9 kg
Couverture épaisse 180x240 cm pour lit 1 place  (type hiver) Tambour 9 kg
Couverture épaisse 220x240 cm pour lit 1 place  (type hiver) Tambour 9 kg
Couverture épaisse 240X260 cm pour lit 2 places  (type hiver)Tambour 12 kg
Couverture épaisse 240X300 cm pour lit 2 places  (type hiver)Tambour 12 kg

Cette rubrique est interactive : n'hésitez-pas à apporter votre pierre à l'édifice sur notre page Facebook. Astuces, conseils et petits tuyaux y sont les bienvenus !


S'il vous plaît, attendez...